Le culte des seins (Arte) – 2010

Pour ceux qui ont loupé le reportage « Le culte des seins » sur Arte avec la participation d’Olivia Ruiz, en voici quelques extraits…

« Alors, toujours en soutien-george rembourré, pour la silouhette, au minimum ça d’épaisseur… »

le culte des seins Olivia Ruiz 1

« …et puis pour la scène, j’ai travaillé mon décolleté avec Fred, la styliste, en lui disant: « je veux des seins! Pour cette tournée, débrouille toi je veux des seins! ». Et donc elle m’a fait un espèce de système de push up tout simplement, avec un rembourrage qui fait que je donne une vision d’avoir une potrine presque sexy, pas loin! »

le culte des seins Olivia Ruiz 4

« Je me suis longtemps inquétée, j’ai attendu longtemps, très longtemps qu’ils poussent! en essayant de m’appuyer sur les histoires de certaines copines qui avaient eu une poussée à 22 ans… ça ne m’est jamais arrivé. »

le culte des seins Olivia Ruiz 3

« De toutes façons, ce serait difficile de pas l’assumer, ils sont là, ils sont petits, j’ai une corpulence de porte-clef ou de petit garçon de 8 ans, et ben voilà, ce serait difficile de me voiler la face là-dessus. »

le culte des seins Olivia Ruiz 6

« Les femmes de ma famille sont toutes des mamans, avec de très fortes potrines, c’est un régime très matriarcal chez moi, étant donné qu’on est une famille d’immigrés espagnols. Donc c’était plus par rapport à ma place dans cette famille et chez le type de femmes qui me font rêver et qui sont un fantasme que je pourrais avoir de ma mère, cette poitrine a pu être à un certain moment un souci. »

le culte des seins Olivia Ruiz 5

« Mais je pense qu’un jour, j’aurai des gros seins. Quand? j’en sais rien, mais un jour je m’offrirai des seins tout neufs, oui! »

le culte des seins Olivia Ruiz 2

Un documentaire de Laure Michel
Coproduction ARTE France, BFC Productions
France – 2010 – 52 mn

« Entre fantasmes et créations, Laure Michel explore les représentations des seins dans la culture contemporaine. Un voyage culturel sensuel et poétique au pays des rondeurs mammaires. »

Julia
Laisser un commentaire :