J’traîne des pieds: Interview exclusive de Claire Garralon

Il y a quelques temps, je vous présentais le livre pour enfant J’traîne des pieds, illustré par Claire Garralon.

Suite à cet article, Claire Garralon a gentiment accepté de nous accorder une interview exclusive, rien que pour les Chicos et Chicas Olivia Ruiz :

Bonjour Claire, vous êtes l’illustratrice du livre pour enfant «  J’traine les pieds ». Comment ce projet est-il né ? Quelles en ont été les différentes étapes ? Avez-vous rencontré Olivia Ruiz ?

Bonjour Julia. Ce projet est né de l’idée de l’éditeur « bouts de papier » de réaliser une collection d’albums jeunesse avec des textes de chansons contemporaines. Il m’a alors proposé d’illustrer « J’traîne des pieds » d’Olivia Ruiz et Ben Ricour, et je n’ai pas hésité une seconde. Je n’ai jamais eu a chance de rencontrer Olivia Ruiz mais je sais qu’elle a vu et aimé l’album.

Comme Olivia Ruiz, vous avez grandi dans le café-restaurant de vos parents. Vous reconnaissez-vous dans cette chanson ? Est-ce que c’est ce qui vous a motivée pour vous l’approprier?

Oui, bien sûr ! Avant même que cet éditeur me propose d’illustrer ce texte, j’aimais beaucoup cette chanson parce qu’elle me rappelait évidemment mon enfance. Ce texte est intime pour moi, il est mêlé d’odeurs, d’impressions et d’émotions toutes personnelles. Comme je vous l’ai dit, je n’ai pas hésité une seconde à l’illustrer parce qu’il m’était familier. Les images étaient évidentes, limpides, tout comme la mélodie.

Pouvez-vous lever le mystère pour les Chicos et Chicas Olivia Ruiz : est-ce une photo de vous qui illustre « bousillées les miettes de nous » ? Quelle est l’histoire de cette photo ?

Il y a plein de mon enfance dans ces illustrations. L’hôtel est celui dans lequel j’ai vécu et la photo de la petite fille avec sa maman sur une table du restaurant, c’est bien moi.

Vous avez également illustré « les Ptits papiers » de Serge Gainsbourg. Quel est le point commun entre ces 2 projets ?

Le point commun est la même demande du même éditeur, le numéro de téléphone de l’hôtel à l’époque 😉 et l’émotion de devoir illustrer quelque chose de précieux.

Pourquoi avoir choisi l’édition enfant pour exprimer votre art ?

Parce que je m’y sens bien, et que la liberté d’expression est grande.

Après La Mélodie des tuyaux, Olivia Ruiz collabore de nouveau avec Benjamin Lacombe avec Swinging Christmas. Que pensez-vous de ces ouvrages ? Vous sentez-vous proche de l’univers de Benjamin Lacombe ?

Ils sont magnifiques ! Mon travail n’a rien à voir avec celui de Benjamin Lacombe, même si nous sommes tous deux illustrateurs.

Quel est l’ouvrage que vous avez réalisé que vous préférez ?

Préféré, c’est difficile… J’aime les albums que j’ai réalisé avec la maison d’édition « bouts de papier » qui, hélas, n’existe plus. J’traîne des pieds en fait partie. Ce sont des  albums de qualité. J’aime aussi beaucoup « rond rouge » sorti chez Actes Sud Junior cette année et « Jamais seul » écrit par Didier Poitrenaud publié chez Kilowatt. Leur point commun est le thème abordé, la différence.

Quel est votre prochain livre à paraître ?

L’oiseau et le chat de l’auteur Alice Brière Haquet à paraître chez Thierry Magnier au printemps, et puis encore une histoire de chat dans l’année… Je marquerai tout sur mon site, promis !

Vous avez découvert récemment le blog lachicaoliviaruiz, qu’en pensez-vous ? Peut-on dire que vous êtes une Chica Olivia Ruiz ?

Oh, oui, j’en suis une ! Une petite Chica, rien que pour le plaisir du mot !

J’traine les pieds est-elle votre chanson préférée d’Olivia Ruiz ? Sinon, quelle est-elle ? Pourquoi ?

Je crois bien que oui et vous devinez pourquoi ?…

> Un énorme merci à la Chica Claire Garralon, que nous avons l’honneur de compter parmi nous!

Sachez que Claire Garralon détient encore quelques exemplaires de J’traine les pieds, vous pouvez vous les procurer en la contactant direcetement sur son site :

Site : http://clairegarralon.fr
Blog : http://clairegarralon.blogspot.fr/

Julia
Laisser un commentaire :