Le Parisien – 29 Juillet 2013

Olivia Ruiz : « Mon canari Léon était coiffé comme un Beatles »      

Son quatrième album est déjà disque de platine. A 33 ans, la chanteuse se prépare à danser maintenant !

Olivia Ruiz par Carole Bellaiche

Espagne

« Trois de mes grands-parents sont espagnols. Je parle espagnol et je tiens à ma double nationalité.

J’ai choisi le nom de ma grand-mère maternelle comme nom d’artiste plutôt que mon vrai patronyme, “Blanc”. »

Canari

« Contrairement à ce que laisse penser ma chanson Mon petit chat, je n’ai pas de félin à la maison.                    

J’ai eu un canari, Léon, qui avait une drôle de coupe à la Beatles. Il chantait quand il m’entendait monter l’escalier.

Il aimait beaucoup les disques de Thomas Fersen ! On s’adorait tous les deux. Il est mort à 7 ans. »

Cuisine

« J’adore cuisiner. Thaï, espagnol (flan aux œufs traditionnel), mais aussi français (bœuf bourguignon, blanquette, chou braisé végétarien).

Je ne suis pas végétarienne, mais j’aime de moins en moins la viande. »

Musique

« Mes chansons, je les compose à l’instinct. Parfois, c’est la musique qui vient et je tapote des accords sur mon iPad, parfois c’est le texte.

Je n’ai pas l’angoisse de la page blanche. Je réécoute trois semaines après et je suis intransigeante. »

Famille

« J’ai été une enfant rêveuse, dans sa bulle. Je suis très famille, même si je la vois peu.

J’aime l’idée qu’elle me manque, comme dans une relation d’amour à distance. »

Interview de Maryvonne Ollivry

Julia
Pas de commentaires
Laisser un commentaire :