Mon corps Mon Amour d’Olivia Ruiz

Après avoir actualisé une 100aine de fois la page Facebook officielle d’Olivia Ruiz en 5 minutes, afin d’être certaine que le nouveau single n’ait pas été posté, une idée lumineuse m’est apparue! Peut-être était-il déjà disponible sur les plateformes de téléchargement?? Sainte Itunes, mère musique, tu m’as délivrée de mon état de dépendance compulsive! Quoique…depuis, le titre tourne en boucle et je vais bien l’écouter une bonne 100aine de fois aussi aujourd’hui…

mon-corps-mon-amour

Vous connaissez peut-être cet état à la sortie d’un nouvel album d’un artiste qui vous transcende, ce moment où il vous tarde de découvrir le nouvel opus tout en craignant qu’il ne vous plaise pas. La 2e option nous mettrait dans un état de « Ô rage, ô désespoir », autrement dit de colère, d’abandon, de solitude, ou quand la dépression montre le bout de son nez-vrose. Et bien voilà, j’en étais là, le temps que le titre se télécharge, je tremblais conjointement d’excitation et de peur.

Mais voilà, ça se passe comme ça chez Olivia Ruiz, on n’est jamais déçu, jamais… le titre est juste exceptionnel.

Il est haletant et monte en puissance au rythme des instrus: un son électro, rejoint par les percussions, le piano, le violon, et le bouquet final des cuivres pour un air parisi-latino prenant et entraînant.

On sent par là tout le désir et l’envie frustrés qui ne demande qu’à jaillir, à la manière du titre Les Météores. Une impatience aussi, avec cette course et cet enchaînement de paroles et de rimes étourdissantes, on court avec Olivia Ruiz comme dans QuedateLe calme et la tempête.

Il me tarde d’avoir l’explication de texte d’Olivia  Ruiz herself. Le clip nous en dira sûrement un peu plus long sur l’interprétation à donner à ces paroles. Enjoy!

Mon corps s’endort mon amour
J’appelle tes mains à leur parcours
Mon corps se griffe mon amour
Sais-tu le risque qu’il encourt?

Mon corps s’éteint mon amour
Il ne vaut rien sans ton secours
Mon corps est atone mon amour
Et je sens poindre un non retour

Mon corps s’affaiblit mon amour
Je fais appel à ta bravoure
Mon corps s’engourdit mon amour
J’appelle tes sens en dernier recours

Pas un crédo, plus que l’envie
Je baise donc je suis
Ca réveille mon coeur quand il s’est assoupi
Je me fous qu’on me blâme
C’est ainsi que je suis
Rien ne dissocie mes chairs et mon âme
Quand l’un est soigné, l’autre retrouve la flamme

Mon corps expire mon amour
Tes yeux se ferment sur ses atours
Mon corps disparaît mon amour
Je suis finis sans ton concours

Mon corps s’affaiblit mon amour
Je fais appel à ta bravoure
Mon corps se meurt mon amour
Car face à lui, le tiens reste sourd

Pas un crédo, plus que l’envie
Je baise, donc je suis
Ca réveille mon coeur quand il s’est assoupi
Je me fous qu’on me blâme
C’est ainsi que je suis
Rien ne dissocie mes chairs et mon âme
Quand l’un est soigné, l’autre retrouve la flamme

Mon corps se console mon amour
Il reprend vie contre un autre velours
Mon corps me guérit mon amour
J’aime quand il vibre sans détours

Sa vie me ranime mon amour
Je cours au dehors revoir le jour
Sa vie me ranime mon amour
Je cours au dehors revoir le jour

Mon corps s’endort mon amour
J’appelle tes mains à leur parcours
Mon corps se griffe mon amour
Sais-tu le risque qu’il encourt?

Mon corps est atone mon amour
Et je sens poindre un non retour
Mon corps s’éteint mon amour
Il ne vaut rien sans ton secours

Mon corps expire mon amour
Et je sens poindre un non retour
Mon corps est atone mon amour
Et je sens poindre un non retour

 

Julia
Pas de commentaires
Laisser un commentaire :