Mon Corps Mon Amour: Le clip

J’ai mis le temps pour rédiger cet article car je suis restée mitigée suite au visionnage du clip de Mon Corps Mon Amour.

clip-mon-corps-mon-amour-olivia-ruiz

C’est bien la première fois que ça m’arrive, donc j’ai pris le temps d’analyser mon état!

J’ai apprécié la mise en scène avec le lit XXL où Olivia Ruiz semble toute perdue, malgré cet air de déjà vu du clip de Belle à en crever.

olivia-ruiz-lit-mon-corps-mon-amour

J’ai également beaucoup aimé l’idée qu’Olivia porte une robe qui se fonde dans chaque paysage pour incarner le fait qu’elle devienne transparente aux yeux de son amoureux.

olivia-ruiz-robe-noir-et-blanc

Mais j’ai trouvé les robes très mal coupées. Les cols baillent, ça tire, ça faisait un peu cheap. Bon, j’avoue, c’est la fashionista qui parle, mais les costumes d’Olivia sont tellement superbes d’habitude, que je suis restée un peu penaude. Je crois que je l’attends aussi sur ça en fait. Et définitivement, c’est con, mais j’aime pas la version « pantalon » d’Olivia Ruiz.

robe-olivia-ruiz

Pareil sur la coiffure à la fin du clip. Je me demande ce qu’a voulu faire le coiffeur… OK, il fallait une coiffure qu’elle puisse dégrafer facilement pour la scène suivante mais franchement, il aurait pu mieux faire! Et il aurait pu appliquer une huile de coiffage pour qu’Olivia n’ait pas l’effet « frisotico-électrique » quand elle laisse ses cheveux retomber, ça casse complètement le côté femme fatale qui se libère. Aussi, la luminosité du plan en plein air est juste déprimante…ça plombe l’ambiance, et la chute par la même occasion.

olivia-ruiz-coiffure-a-nos-corps-aimants  olivia-ruiz-coiffure-mon-corps-mon-amour

J’ai bien aimé l’intégration de la partie dansée mais trop courte et un peu trop molle, versus le rythme endiablé latino de la chanson.

danse-olivia-ruiz-mon-coprs-mon-amour

J’ai aussi beaucoup aimé le côté titi parisienne de « je baise, donc je suis », mais la superposition des séquences a parfois tendance à sauter, comme si le raccord n’avait pas été bien effectué.

Du coup, ça m’a donné l’étrange impression d’un clip tourné à la va-vite. J’imagine que c’est pas le cas, mais c’est comme ça que je l’ai ressenti.

Dans mon désarroi le plus total, j’ai demandé l’avis à mon pote Raph – qui est réalisateur – pour être certaine que c’était pas moi qui buguait, et son verdict fut sans appel: « Bah je trouve que c’est pas d’une grande originalité mais c’est efficace. C’est moderne, ça fonctionne, mais je m’extasie pas dessus ». Il m’a aussi expliqué que le montage était un peu mécanique. Ceci explique peut-être cela.

Sa femme -comédienne- qui écoutait notre conversation tout en couvant son petit à petit, nous a lancé un « elle n’a pas l’air très à l’aise dans les coussins! ». Et là, la révélation! C’est vrai que dans cette séquence, on a mal pour elle…

olivia-ruiz-coussins-mon-corps-mon-amour

Donc voilà, je peux pas dire que j’ai pas aimé le clip, car je le trouve quand même pas mal, mais bien en-dessous de ce j’ai eu l’habitude de voir jusque -là. En fait, je crois que j’aime l’idée générale du clip, mais pas sa réalisation.

Et vous, qu’en avez-vous pensé?

La vidéo du making of vous en dira un peu plus, notamment sur le réalisateur Christophe Acker, qui a également co-réalisé le clip Volver d’Olivia Ruiz:

making-of-clip-mon-corps-mon-amour-olivia-ruiz

Julia
Laisser un commentaire :