Il y a des nuits d’Olivia Ruiz

Le second titre de l’album A nos corps-aimants vient de sortir: Il y a des nuits.

olivia-ruiz-il-y-a-des-nuits

Tout de suite, on reconnaît une sonorité jazzy cabaret avec un rythme saccadé à la j’ traîne les pieds.

pianos-il-y-a-des-nuits-olivia-ruiz

Le tout me fait beaucoup penser à Ironic rainbow de l’album Le calme et la tempête.

Aussi, je ne sais quoi de hip-hop qui annonce une autre version en featuring avec Toan.

Un texte qui nous rappelle que l’oiseau-piment est aussi un oiseau de nuit…

« Il y a quelques chansons qui ont été écrites avant ma grossesse. Comme il y a des nuits, qui parle de celle que j’étais avant et que je retrouverai peut-être bientôt. J’y évoque mes déambulations nocturnes. On est nombreuses à être tout et son contraire, autant maman qu’avides de sensations fortes et de coups de folie.Même si en ce moment, j’ai une vie d’ascète, je suis toujours la fille fofolle, fêtarde, qui aime voir le petit jour se lever après des nuits d’exploration » Olivia Ruiz, Version Femina, 30/10/2016.

Il y a des nuits

Il y a des nuits où je me perds dans le quartier
Des nuits où je ne suis qu’à moitié
Des nuits, des nuits où je suis en entier

Il y a des nuits où tout me sembles beau
Des nuits où je suis mon égo
Des nuits, des nuits où je flotte sur le dos

Mais le jour se lève encore
Il faut remettre ses habits
Pour une raison que j’ignore
Reprendre le cours de ma vie

Il y a des nuits où le soleil est là aussi
Brillant dans les âmes ennemies
Des nuits, des nuits où je m’ incendie

Il y a des nuits où je m’attache
Des nuits où je me gâche
Des nuits, ds nuits à la hâche

Mais le jour se lève encore
Il faut remettre ses habits
Pour une raison que j’ignore
Reprendre le cours de ma vie

Il y a des nuits où je me perds dans la forêt
Des nuits où les loups sont à mes pieds
Des nuits, des nuits où ils me font danser

Il y a des nuits où je l’offre au hasard
Des nuits où je rentre dans le miroir
Des nuits, des nuits où je suis du blanc au noir

Mais le jour se lève encore
Il faut remettre ses habits
Pour une raison que j’ignore
Reprendre le cours de ma vie

 

 

Julia
Pas de commentaires
Laisser un commentaire :