A la guitare studio, Jean-Louis Solans!

Quand un nouvel album d’Olivia Ruiz sort, c’est l’heure pour moi de décortiquer le booklet (le livret joint au CD) de fond en comble. Il contient toujours son lot de surprises et quelques secrets de fabrication. Cette fois ci, j’ai sursauté quand j’ai lu:

 » Jean-Louis Solans : Guitare (12), Guitare Flamenca (3, 4, 6, 10), Quatro (5), Charango (12) »

Mais non… mais si! Jean-Louis Solans, rien que ça! Parce que pour moi, Jean-Louis Solans c’est le double album Live au Tourtour de Mano Solo.

Sachez que juste après le répertoire d’Olivia Ruiz, c’est celui de Mano Solo que je connais le mieux. Il a rythmé mon adolescence, ma vie de jeune fille et m’accompagne encore aujourd’hui.

 

mano-solo-jean-louis-solans

 

Je savais qu’Olivia Ruiz appréciait également Mano Solo car elle avait choisi de revoir le titre Au creux de ton bras dans un « My taratata » et j’ai longtemps rêvé secrètement  d’un duo, surtout suite à la collaboration avec Christian Olivier des Têtes Raides sur Non-dits, qui avait lui même collaboré avec Mano Solo sur le titre Botzaris.

 

 

Bref, depuis j’espère une reprise… Car Mano Solo est décédé suite à un concert à l’Olympia où j’ai eu l’étrange expérience d’assister, avec de la fosse, vue sur son père Cabu qui était assis au 1er étage. Autant vous dire que c’est un souvenir fort…

Jean-Louis Solans donc. Difficile de collecter des infos, comme la plupart des musiciens, et c’est bien dommage. Ce que je peux vous dire, c’est qu’il a également collaboré avec Blick Bassy, Pauline Croze, Souad Massi (que j’adore), Juliette Gréco, et d’autres encore.

Je vous laisse avec une vidéo de Jean-Louis Solans qui interprète El Cuarto de Tula dans un thème sur le Buena Vista Social Club. Attention, cette vidéo provoque une pêche d’enfer et une envie irrésistible de danser.

 

 

Julia
Laisser un commentaire :