Votez Blanc… Olivia Blanc!

Je suis en saturation des gens qui donnent leur consigne de vote: people, politiques, inconnus au bataillon… Un ras le bol de ces gens qui prennent les autres pour des cons, comme s’ils ne pouvaient pas avoir leur opinion propre.

Alors j’y vais de ma petite boutade histoire de détendre un peu l’atmosphère (et de les tourner en ridicule aussi je l’avoue)…

Votez Olivia Ruiz!

Imaginez-vous! Avec Olivia Ruiz présidente, on résoudrait les grands problèmes du monde, tout en continuant à dévaliser les boutiques de chaussures… Ca, c’est un programme!

Finie la malbouffe! La Femme Chocolat nous fera sauter Les Crêpes aux champignons rissolés au vin des Corbières.

Pour la classe ouvrière, on réhabilite les métiers oubliés comme le Vitrier dans son bleu réglementaire…

Pour l’éducation, on met le paquet sur l’école primaire, et on fera étudier aux enfants le texte de j’traîne les pieds pour apprendre les adjectifs épithètes, comme à Marseillette!

Pour les cancres, pas de problèmes, ils prendront l’option « quand je serai grande, je serai voleuse ». Et on citera Descartes au cours d’éducation sexuelle « Je baise donc je suis ».

Dans son gouvernement, on trouvera Toan (sûrement à l’immigration), Chet, Camille Bazbaz, Jean-Claude Gallota…  et pléthores d’autres talents qui ont saisi l’essence de l’humanité.

Sa profession de foi:

Être ensemble
Vainqueurs, tous ensemble
– Des millions de prem’s ex aequo
– Millions de champions illégaux
Ensemble, escalader les marches
Tous ensemble, passer sous l’arche

Six mètres, Olivia Ruiz

Des adversaires un peu trop pushy à la Florent Pagny?? On lui fera goûter un peu d’os cassés à la sauce piquante Olivia Ruiz!

Françaises, français, c’ est le temps des grandes métamorphoses, votez Olivia Ruiz!

Et on fêtera la victoire dans des chambres d’hotels aux étages élevés pour photographier les gens heureux…

 

 

Julia
2 Commentaires
  • Robert
    Répondre
    6 mai 2017

    Bravo très bien

  • roland
    Répondre
    7 mai 2017

    bravo j adore 😉

Laisser un commentaire :