L’EXPRESS.FR – 03 décembre 2012

Olivia Ruiz: "Je suis tempête quand je fais la fête" Par Gilles Médioni (L'Express) A l'occasion de la sortie de son nouveau disque, Le Calme et la tempête, la "femme-chocolat" réagit à des extraits d'interviews que ses collègues chanteurs ont accordées à L'Express. "Entre chanteurs on s'envoie des signes à travers des chansons" (Alain Bashung) Olivia Ruiz: Bien sûr que l'on s'envoie des messages, cela devient ensuite des bonbons pour les biographes. Moi, je glisse de micro-déclarations entre les lignes, des références à des auteurs. Pour Les Météores, je pensais beaucoup à Bertrand Cantat. Le morceau parle du désir pour une fille ravagée par la jalousie, cela m'évoquait Lazy, Lola. "Il est important pour un artiste de rappeler que le spectacle est un jeu de...

Glamour – 29 Novembre 2012

A l’occasion de la sortie de son quatrième album, "Le Calme Et La Tempête", on a interviewé la jolie brune de Carcassonne dans un troquet du 18ème arrondissement. Rencontre réchauffante autour d’un café. J’ai lu quelque part que tu avais laissé passer du temps avant de sortir cet album "par peur de saouler les gens". Tu avais vraiment cette appréhension ? C’est vrai que ces dernières années, j’ai été très présente. Je trouvais que c’était plutôt sage de m’éclipser un temps pour repartir du bon pied avec des choses nouvelles. Je voulais éviter à tout prix le côté : "Je suis là pour être là, pour qu’on ne m’oublie pas". Je pense que c’est aussi bien de laisser son public respirer. Et...

17e Sans Ascenseur (Paris Première) – 24 novembre 2012

Olivia Ruiz était hier invitée à la table de Laurent Baffie dans l'émission "17e sans ascenseur", aux côtés de son ami Cali, de son compère Salvatore Adamo, du forain Marcel Campion, du chanteur Dave, de l'animateur Christophe Hondelatte et de l'animatrice et DA du cirque Pinder Sophie Edelstein. Fidèle à elle-même, Olivia Ruiz honorait l'émission de sa présence féminine et épicée. Néanmoins, nous n'avons pas appris grand chose quant à son nouvel album, que le prof Laurent Baffie a noté d'un "bien" (à contrario du cancre Cali: "peut mieux faire"). Prise en otage dans le médiatique clash entre Dave et Christophe Hondelatte, elle a tenté de calmer le jeu avec son accent chantant: "Il [Dave]fait le couillon comme Baffie fait le couillon!" Je dois reconnaître que...