L’Express.fr – 15 Juillet 2013

Sur la route des festivals de l'été, la chanteuse du Calme et la  tempête s'est prêtée au jeu de l'interview roadie. En tournée, quelle est votre partie du corps la plus  fragile? Mon ventre, chez moi, c'est le centre névralgique. Avoir le ventre noué,  c'est une expression que je vérifie avant chaque concert. Avez-vous un surnom dans le tour bus? Oui: Pepita. Il y a quelques années, lors d'un concert à l'étranger, on nous  a demandé des infos pas possibles sur nos familles, et le groupe a appris que  mes grands-mères s'appelaient Pepita et Rita. Pepita est resté. Parlez-nous de cette petite bouteille d'eau sur scène.  Contient-elle que de l'eau. Ou...