Télérama.fr – 8 Juin 2013

Olivia Ruiz: "Paris est dangereux pour une fille comme moi" Face aux tentations de la grande ville, elle n'est pas de cire. D'ailleurs, elle déteste le musée Grévin. Trois adjectifs pour qualifier Paris… Pollué, magique, dangereux pour une fille comme moi. Quel âge a Paris ? Suffisamment vieux pour être inégalablement précieux. Décrivez en deux mots le Parisien et la Parisienne. Nombriliste et cultivé, branchée et rarement parisienne. Quelle est la chose la plus ringarde à Paris ? Le musée Grévin. Et la chose la plus chic ? Bruncher au Bristol, puis faire un tour à la Phono Galerie, où l’on trouve des vieux Tepaz, des phonographes, des gramophones… Abonnement Vélib’, Navigo… ou Taxi bleus ? Mes petites gambettes. Quand avez-vous pris le métro pour la dernière fois ? Pour aller où ? Samedi dernier, pour aller visiter...